• Marie-Aude Desenne

Manger équilibré quand on est aidant

Dernière mise à jour : oct. 23

Au quotidien, quand vient le moment de manger, c’est un véritable casse-tête qui se dessine : qu’est-ce que je peux faire à manger rapidement, qui me fasse plaisir, et qui soit équilibré ?


Malgré de bonnes résolutions, ce n’est pas toujours évident de garder le rythme et d’avoir la créativité pour tous les jours de l’année. Ainsi, sont nombreux, les repas qu’on ne savoure pas et qu’on avale juste « parce qu’il faut manger ».

C’est une tâche d’autant moins évidente pour vous, les aidants, de proches malades ou handicapés, qui vous retrouvez confrontés à un temps réduit pour préparer de bons petits plats.


Les aidants représentent actuellement près de 8 millions de personnes en France. Votre rôle est essentiel.


Manger équilibré avec plaisir : Tout d’abord, il faut prendre en compte que votre état de santé est important pour vous, mais également pour pouvoir veiller sur autrui dans de bonnes conditions : préserver votre vitalité, votre bonne humeur, avoir un sommeil de qualité, limiter tout risque de développer une maladie chronique.


Prendre soin de vous c’est aussi une manière de prendre soin de l’autre. C’est un acte de bienveillance.


Conseils diététiques

Heureusement, il existe de nombreuses stratégies pour préparer de bons petits plats savoureux pleins de nutriments :


1/ Rédiger des menus équilibrés pour la semaine : ça prend 20 min en fin de semaine. Les menus sont déjà prêts, vous n’avez plus qu’à faire vos courses en fonction. Le moment venu il n’y a plus qu’à préparer.


Si vous manquez d’inspiration, vous pouvez consulter le site de la fabrique à menu sur mangerbouger.fr


2/ Ainsi, au sein de chaque assiette, vous retrouvez :


1/3 apport en protéines (VPO), 1/3 féculents (riz, pâtes, pomme de terre) et 1/3 légumes. Vous associerez donc le plaisir et la satiété des féculents et des protéines, avec les vitamines et minéraux des légumes.

Additionnez ensuite le tout avec une cuillère à soupe d’huile végétale pour augmenter votre temps de digestion et diminuer le taux de sucre dans le sang.


3/ En dessert : rien de plus simple qu’un produit laitier nature (fromage ou yaourt) accompagné de morceaux de fruit ou d’une compote.


4/ Pour le gout, jouer avec les assaisonnements et sauces : huile aromatisé, ail/ échalote/ oignon déjà coupé en surgelé, des épices (curry, paprika, cumin…), du pesto, des herbes aromatiques surgelés (persil, basilic, ail des ours…) de la sauce tomate, de la moutarde, la tapenade, le guacamole...


5/ Pour pallier au manque de temps, vous pouvez préparer certains (voir tous) vos plats pour la semaine, comme ça, il n’y a plus qu’à réchauffer. C’est ce qu’on appelle le batch-cooking. Ainsi vous conserver un maximum de temps pour manger.


6/ Peu de temps pour cuisiner des légumes ? Prendre des végétaux surgelés. Il ne vous reste plus qu’à réchauffer tout en faisant le plein de VMO


Des exemples de recettes simples et rapides :


Selon le concept du « One pot pasta », il vous est même possible de tout faire cuire en même temps pâtes + légumes congelés + poisson dans la casserole (dans un grand volume d’eau), ce n’est qu’une histoire de quelques minutes.

De même, certains plats comme les cakes, gratins, tartes ou quiches ne nécessitent pas beaucoup d’ingrédient et vous permettent de préparer rapidement vos plats. Ensuite, vous les laisser au four 20-30 min, ce qui vous laissera le temps de faire autre chose… Et à la sortie du four, c’est un vrai régal pour vos papilles.


6/ Il vous est possible de détourner les moments perçus comme une perte de temps passé en cuisine sous forme d’une activité à faire ensemble. Ludique, pratique et éducatif !


7/ S’il vous arrive d’avoir des maux de ventre, un appétit coupé, une situation de stress lors du repas, ne vous forcez pas, remettez le repas à plus tard.


Confectionnez-vous par exemple un sandwich/ cake/ quiche/ tarte/ gratin fait maison en avance à avoir dans votre sac pour vous permettre lorsque le moment est plus opportun de vous nourrir dans de meilleurs conditions.

De même un petit plat équilibré au restau ou un sandwich complet acheté à l’extérieur est une alternative quand vous n’avez pas le temps de cuisiner pour vous-même.


N’oubliez pas que votre santé n’est pas à mettre de coté !

Mangez équilibré facilement avec plaisir, c’est possible !

0 vue0 commentaire